Les objets connectés (IoT)

L’IoT (Internet of Things ou Internet des objets) est un concept qui fait référence à la connexion d’objets physiques à Internet, leur permettant de communiquer entre eux et avec des systèmes informatiques. Ces objets, dotés de capteurs et peuvent collecter des données, les analyser et prendre des actions en conséquence. L’IoT permet ainsi de créer des systèmes intelligents et interconnectés dans divers domaines tels que la domotique, les villes intelligentes, l’industrie, l’agriculture, la santé, les transports, etc.

L’idée de l’IoT est de connecter des objets du quotidien pour les rendre plus intelligents, automatisés et efficaces. Par exemple, un thermostat connecté peut ajuster automatiquement la température en fonction des préférences de l’utilisateur et des données environnementales, contribuant ainsi à une gestion énergétique plus efficace. Les compteurs d’électricité intelligents permettent de suivre en temps réel la consommation d’énergie et de recevoir des informations détaillées sur les habitudes de consommation, ce qui peut aider les utilisateurs à réduire leur consommation et à économiser de l’énergie.

L’IoT offre également des avantages dans la gestion des réseaux d’énergie, permettant aux fournisseurs d’électricité de surveiller et d’optimiser la distribution de l’énergie en temps réel. Cela peut conduire à une meilleure planification, à une détection plus rapide des pannes et à une réduction des coûts d’exploitation.

En France, il existe de nombreux exemples d’objets connectés (IoT) dans différents domaines. Une liste de quelques exemples d’appareils connectés et de leurs utilisations courantes :

Maison intelligente (domotique) :

  • Thermostats connectés : Ils permettent de contrôler à distance la température de votre maison, d’optimiser la consommation d’énergie et de créer des plannings de chauffage.
    Éclairage connecté : Les ampoules connectées peuvent être contrôlées via une application mobile pour ajuster l’intensité lumineuse, la couleur et programmer des scénarios d’éclairage.
  • Systèmes de sécurité connectés : Caméras de surveillance, détecteurs de mouvement et de fumée connectés permettant une surveillance à distance et des notifications en cas d’incident. Vous pouvez accéder à la webcam à partir de n’importe quel appareil connecté à Internet, comme un ordinateur, un smartphone ou une tablette, et visualiser en direct ou enregistrer des vidéos à distance.
  • Compteurs intelligents : Les compteurs d’électricité intelligents, également appelés compteurs communicants, permettent de mesurer et de collecter les données de consommation d’énergie en temps réel. Ces informations sont transmises aux fournisseurs d’électricité pour une facturation précise, mais également aux utilisateurs afin de mieux comprendre et gérer leur consommation d’énergie. Linky est le nom du compteur électrique communicant déployé en France par le distributeur d’électricité Enedis.
  • Gestion de l’énergie domestique : Des appareils intelligents tels que les thermostats, les éclairages, les prises de courant et les appareils électroménagers peuvent être connectés à des systèmes de gestion de l’énergie. Cela permet aux utilisateurs de contrôler et de programmer ces appareils à distance, d’optimiser leur utilisation et de réduire leur consommation d’énergie.

Dans la cuisine :

  • Balance de cuisine connectée : Ces balances se connectent à une application mobile pour mesurer avec précision les ingrédients et fournir des informations nutritionnelles détaillées.
  • Multicuiseurs connectés : Ces appareils polyvalents permettent de cuire, mijoter, cuire à la vapeur, etc. Ils sont contrôlables via une application et proposent des recettes préprogrammées ainsi que des suggestions de plats.
  • Réfrigérateurs connectés : Ils sont équipés de caméras internes qui permettent de visualiser le contenu à distance via une application mobile. Certains modèles peuvent même détecter les aliments manquants et générer des listes de courses.
  • Machines à café connectées : Elles peuvent être contrôlées via une application pour préparer des boissons personnalisées, régler la température et gérer les niveaux de caféine.
  • Four connecté : Ces fours permettent de contrôler la température, le temps de cuisson et les modes de cuisson à distance via une application mobile.
  • Robots de cuisine connectés : Ces robots multifonctions peuvent être contrôlés via une application pour réaliser différentes tâches culinaires, comme hacher, mixer, pétrir, etc.
  • Thermomètres connectés : Ils permettent de mesurer la température des aliments pendant la cuisson et envoient des notifications à une application mobile pour informer de la progression de la cuisson.

Santé et bien-être :

  • Bracelets et montres connectées : Ils mesurent l’activité physique, le rythme cardiaque, le sommeil et offrent des fonctionnalités de suivi de la condition physique.
  • Capteurs de santé : Des appareils pour mesurer la pression artérielle, la glycémie, la saturation en oxygène, etc., qui envoient les données à une application pour un suivi médical.
  • Mesure du poids : Les balances connectées utilisent des capteurs de poids précis pour mesurer le poids d’une personne ou d’un objet. Les données sont ensuite affichées sur l’écran de la balance ou transmises à une application mobile associée.

Transport et mobilité :

  • Vélos électriques connectés : Ils intègrent des capteurs pour suivre la distance parcourue, la vitesse, la consommation d’énergie, etc.
  • Voitures : Les véhicules équipés de technologies IoT peuvent offrir des services de navigation avancés, de diagnostic à distance, de gestion de flotte, etc.
  • Camions : Les camions connectés permettent aux entreprises de transport de suivre et de gérer leur flotte de camions de manière plus efficace. Les données collectées, telles que la localisation, la consommation de carburant, l’état du moteur, les performances, etc., peuvent être utilisées pour optimiser les itinéraires, planifier les opérations, améliorer la logistique et réduire les coûts d’exploitation.
  • Stations de partage de vélos ou de trottinettes électriques connectées : Elles permettent aux utilisateurs de localiser et de réserver des vélos ou des trottinettes via une application mobile.
  • Train : Un train connecté à l’Internet des objets (IoT), est un train équipé  de capteurs qui permettent de collecter et de transmettre des données en temps réel pour améliorer la sécurité, l’efficacité et le confort des opérations ferroviaires.
  • Les avions : Les avions connectés  à l’Internet des objets (IoT). Les avions connectés utilisent des capteurs pour surveiller en permanence les systèmes, les moteurs, les composants critiques et les performances de l’avion. Les données collectées sont analysées pour détecter les pannes potentielles et les problèmes de maintenance avant qu’ils ne se produisent. Cela permet de planifier et d’effectuer la maintenance de manière proactive, réduisant les temps d’arrêt non planifiés et améliorant la sécurité des vols.
  • Les bateaux : connectés,  à l’Internet des objets (IoT) sont munis  de capteurs pour collecter et transmettre des données en temps réel dans le domaine maritime. Surveillance des systèmes : Les bateaux connectés utilisent des capteurs pour surveiller en temps réel les différents systèmes du navire, tels que les moteurs, les systèmes de navigation, les systèmes électriques, etc. Les données collectées permettent de détecter les problèmes potentiels, d’améliorer la maintenance préventive et de réduire les temps d’arrêt imprévus.

Agriculture intelligente :

  • Systèmes d’irrigation intelligents : Des capteurs connectés peuvent mesurer l’humidité du sol et les conditions météorologiques, permettant ainsi de réguler automatiquement l’arrosage en fonction des besoins des plantes. Cela contribue à une utilisation plus efficace de l’eau et à une croissance optimale des plantes.
  • Stations météorologiques connectées : Elles collectent des données météorologiques en temps réel pour aider les agriculteurs à prendre des décisions éclairées concernant leurs cultures.
  • Capteurs de qualité du sol : Les capteurs connectés peuvent mesurer la qualité du sol, y compris le pH, la conductivité et les niveaux de nutriments. Ces informations aident à ajuster les pratiques de fertilisation pour maintenir un sol sain et favoriser la croissance des plantes.
  • Éclairage intelligent : Les systèmes d’éclairage connectés permettent de contrôler l’éclairage extérieur, de programmer des horaires d’éclairage et d’ajuster l’intensité lumineuse en fonction des besoins des plantes et des préférences esthétiques.
  • Systèmes de surveillance des plantes : Les capteurs IoT peuvent surveiller les paramètres environnementaux tels que la luminosité, la température et l’humidité autour des plantes. Ces données peuvent être consultées à distance pour détecter les problèmes potentiels, tels que les variations extrêmes de température ou d’humidité, et prendre des mesures appropriées.
  • Contrôle des mauvaises herbes et des parasites : Certains dispositifs IoT utilisent des technologies telles que la vision par ordinateur ou les capteurs pour détecter les mauvaises herbes ou les parasites dans le jardin. Ils peuvent ensuite appliquer des traitements ciblés, réduisant ainsi l’utilisation de produits chimiques nocifs.
  • Alimentation et abreuvement des animaux : Des dispositifs IoT peuvent être utilisés pour surveiller et automatiser l’alimentation et l’abreuvement des animaux de compagnie ou des animaux d’élevage présents dans le jardin.

Smart cities (villes intelligentes) et énergie :

  • Poubelles connectées : Elles utilisent des capteurs pour détecter le niveau de remplissage et optimiser la collecte des déchets.
  • Lampadaires intelligents : Ils permettent de réguler l’éclairage public en fonction de la présence de personnes et de conditions météorologiques.
  • Réseaux de distribution intelligents : Les réseaux de distribution d’énergie peuvent être équipés de capteurs et de systèmes de communication pour surveiller et contrôler en temps réel la distribution d’électricité. Cela permet une gestion plus efficace des réseaux, la détection rapide des pannes, l’optimisation de la charge et la réponse aux fluctuations de la demande.
  • Éclairage intelligent : Les systèmes d’éclairage intelligents utilisent des capteurs de présence et de luminosité pour ajuster automatiquement l’éclairage en fonction des besoins. Cela permet de réduire la consommation d’énergie en éteignant ou en atténuant les lumières lorsque personne n’est présent dans une pièce ou lorsque la lumière naturelle est suffisante.
  • Suivi et analyse de l’énergie : L’IoT permet la collecte et l’analyse de données détaillées sur la consommation d’énergie dans les bâtiments, les infrastructures industrielles et les réseaux. Cela permet d’identifier les goulots d’étranglement, les inefficacités et les opportunités d’économies d’énergie, aidant ainsi à prendre des décisions éclairées en matière de gestion de l’énergie.
  • Stockage d’énergie : L’IoT peut être utilisé pour surveiller et gérer les systèmes de stockage d’énergie, tels que les batteries domestiques ou les parcs de stockage d’énergie renouvelable. Cela permet d’optimiser la charge et la décharge des batteries en fonction de la demande et des tarifs d’électricité, contribuant ainsi à une utilisation plus efficace de l’énergie.

L’Internet des objets (IoT) peut être intégré avec des assistants vocaux populaires tels que Google Home et Amazon Alexa pour créer une expérience de maison connectée.

  • Contrôle des appareils intelligents : Les assistants vocaux peuvent être utilisés pour contrôler les appareils domestiques connectés tels que les ampoules intelligentes, les prises connectées, les thermostats, les caméras de sécurité, les serrures intelligentes, etc. Vous pouvez donner des commandes vocales à votre assistant pour allumer/éteindre les lumières, ajuster la température, verrouiller/déverrouiller les portes, etc.
  • Automatisation de la maison : L’IoT associé à Google Home ou Amazon Alexa permet de créer des scénarios d’automatisation pour simplifier les tâches quotidiennes. Par exemple, vous pouvez configurer une routine pour que lorsque vous dites “Bonne nuit”, les lumières s’éteignent, la porte se verrouille et le thermostat se met en mode nuit. Cela offre une plus grande commodité et économise du temps.
  • Gestion de l’énergie : Les assistants vocaux peuvent être utilisés pour contrôler les appareils qui contribuent à la gestion de l’énergie, tels que les thermostats intelligents et les prises connectées. Vous pouvez demander à votre assistant de régler la température de votre maison ou de mettre en marche/arrêt des appareils énergivores, ce qui peut vous aider à économiser de l’énergie et à réduire vos factures.
  • Réception d’informations et de notifications : Les assistants vocaux peuvent fournir des informations et des notifications en temps réel à partir de divers services IoT. Par exemple, vous pouvez demander à votre assistant de vous donner l’état de la circulation avant de partir, de vérifier les prévisions météorologiques, de vous donner des mises à jour sur vos appareils connectés, etc.
  • Intégration avec des services tiers : Google Home et Amazon Alexa offrent une intégration avec divers services tiers. Vous pouvez donc contrôler et interagir avec d’autres appareils et services compatibles IoT, tels que les enceintes intelligentes, les téléviseurs, les systèmes de musique, les robots aspirateurs, etc., en utilisant simplement votre voix.

Pour ma part j’utilise un système “maison” DomoticZ que je décris sur cette page http://www.f4hxn.fr/domoticz-sur-nas-synology/

Je gère :

  • Les ouvertures de portes
  • Les éclairages
  • Présence du GSM (vérification de présence du GSM par le wifi si ouverture de porte et GSM absent ALARME!)
  • Surveillance de la FreeBox
  • Capteurs de température
  • ….

73

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *